DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak : les Britanniques font sauter une station de police à Bassorah

Vous lisez:

Irak : les Britanniques font sauter une station de police à Bassorah

Taille du texte Aa Aa

Les explosions sont quotidiennes en Irak, mais celle de ce lundi à Bassorah sort de l’ordinaire. Ce sont les soldats britanniques qui ont fait sauter délibérément une station de police à Bassorah. Ils avaient au préalable mené un raid contre le batiment, tué sept insurgés qui ont attaqué leurs blindés au lance-roquettes et évacué les prisonniers qui y étaient détenus, selon le contingent britannique.

Cette station de police de Bassorah, située dans le sud du pays, était apparemment peu exemplaire. Un nombre important de prisonniers portaient des traces de torture, affirment les soldats britanniques qui ont mené l’opération la nuit dernière. Une opération décidée après qu’ils aient appris que des détenus risquaient d‘être exécutés.

Les forces britanniques avaient arrêté ces derniers temps des responsables de cette unité de police criminelle, accusée d‘être impliquée dans des assassinats et même des attaques contre la coalition.

Mais l’opération n’a pas plu aux responsables de la sécurité irakienne à Bassorah.Ils ont condamné le raid et estimé qu’il n‘était pas nécessaire de réduire la station à un tas de gravats.

Le porte-parole de l’armée britannique affirme avoir eu des directives claires du gouvernement et du gouverneur irakien pour dissoudre l’unité de police. Une unité qui aurait peut-être été infiltrée voire contrôlée par des miliciens chiites.