DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le parlement iranien appelle Téhéran à durcir le ton

Vous lisez:

Le parlement iranien appelle Téhéran à durcir le ton

Taille du texte Aa Aa

En réponse à l’ONU, le parlement iranien a adopté ce mercredi un projet de loi obligeant le gouvernement à revoir sa coopération avec l’AIEA, l’Agence internationale de l‘énergie atomique. Une façon pour les députés conservateurs iraniens de montrer au monde extérieur qu’ils peuvent amorcer une ligne encore plus dure, laquelle pourrait aller jusqu‘à l’interruption des inspections des sites nucléaires par l’AIEA.

Samedi, le Conseil de sécurité de l’ONU a finalement adopté une résolution imposant des sanctions affectant le commerce de matériaux et technologies nucléaires sensibles avec pour objectif d’amener l’Iran à cesser d’enrichir son uranium. Téhéran a réagi hier en affirmant qu’il commencera en février la première étape de production du combustible nucléaire pour des besoins industriels, et laissé entendre qu’il préparait la mise en service de 3000 centrifugeuses.