DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

le ton monte entre Moscou et Minsk

Vous lisez:

le ton monte entre Moscou et Minsk

Taille du texte Aa Aa

Une nouvelle guerre du gaz se profile cette fois entre la Russie et le Bélarus. Sur un scénario identique à celui qui a touché l’Ukraine l’an dernier, le géant russe Gazprom menace de stopper ses livraisons au Bélarus faute d’un accord sur une hausse des prix d’ici le premier janvier. Alors que les négociations sont dans l’impasse, le ton monte.

“Gazprom n’est pas le père Noël pour faire des cadeaux” a lâché un porte-parole du groupe russe.

Reste que 20 % du gaz russe exportés vers l’Europe passe par le Bélarus. Du coup, comme lors de la crise ukrainienne, Minsk menace de ponctionner ce gaz destiné au transit.
Chez les Européens, notamment l’Allemagne principal concerné, l’inquiétude reste limitée. Les stocks gaziers étant important, la crise apparaît avant tout bilatérale.