DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les forces gouvernementales se rapprochent de la capitale

Vous lisez:

Les forces gouvernementales se rapprochent de la capitale

Taille du texte Aa Aa

Les troupes loyalistes somaliennes, soutenues par l’armée éthiopienne, ont pris les bastions islamistes de Jowhar et Balad. Elles sont maintenant à une trentaine de kilomètres de Mogadiscio mais promettent de ne pas prendre la capitale “par la force” pour éviter des pertes civiles. Le gouvernement de transition propose même l’amnistie aux combattants islamistes qui accepteront de se rendre. Les Tribunaux islamiques invoquent, eux, un “repli stratégique”.

Si les Etats-Unis, alliés de l’Ethiopie, soutiennent l’action des loyalistes, la France craint une déstabilisation en chaîne de la région, déjà touchée par un conflit au Soudan. Le Conseil de sécurité de l’ONU n’est pas parvenu à se prononcer sur un appel à l’arrêt des combats dans ce pays de la corne d’Afrique, ravagé par 15 ans de guerre civile.

La commission de l’Union africaine a, elle, exigé la fin des hostilités par la voix de son président. “Nous appelons également à un retrait de toutes les troupes étrangères et de tous les éléments étrangers qui se trouvent actuellement en Somalie”, a ajouté mercredi Alpha Oumar Konaré.