DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Entrée historique du Premier ministre somalien dans Mogadiscio

Vous lisez:

Entrée historique du Premier ministre somalien dans Mogadiscio

Taille du texte Aa Aa

Des manifestations anti-éthiopiennes ce vendredi dans Mogadiscio, mais qui se sont dispersées sans heurts. L‘évènement, hautement symbolique, c‘était l’entrée du Premier ministre somalien dans la capitale, au lendemain de la fuite des combattants islamistes. Depuis l‘éclatement de la guerre civile en 1991, aucun gouvernement n’a contrôlé Mogadiscio, que les chefs de guerre ont régenté avant d‘être chassés par les islamistes.

Des centaines de soldats somaliens et éthiopiens, appuyés par des chars, sont stationnés dans la capitale somalienne. L’armée éthiopienne a fortement épaulé le gouvernement de transition de la Somalie pour chasser les islamistes. En une semaine, ces derniers ont enregistré une déroute dans Mogadiscio et dans plusieurs régions du centre et du sud du pays qu’ils contrôlaient depuis des mois. Les violents combats ont fait des milliers de morts et le Comité international de la Croix-Rouge fait état d’au moins 800 blessés dans les deux camps. Depuis le port de Kismayo, leur dernier bastion, les islamistes affirment qu’ils ne se rendront jamais.