DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Etats-Unis : la FDA (Food and Drug Administration) juge la viande et le lait de certains animaux clonés propre à la consommation

Vous lisez:

Etats-Unis : la FDA (Food and Drug Administration) juge la viande et le lait de certains animaux clonés propre à la consommation

Taille du texte Aa Aa

La viande et le lait de certains animaux clonés sont comestibles a jugé l’autorité sanitaire américaine et peuvent être commercialisés sur le marché. Cette évaluation de la Food and Drug Administration, FDA, ouvre une période de débat public de trois mois au terme de laquelle l’autorité prendra une décision définitive.

Barbara Glenn directrice de l’Organisation des industries biotechnologiques veut rassurer les consommateurs : “Un clone n’est pas un animal crée génétiquement. Aucun gène n’a été ajouté, altéré ou supprimé. Il s’agit simplement d’un jumeau génétique d’un animal qui provient de nos meilleures fermes ou ranchs”.

Les frères du mouton Dolly, le premier mammifère cloné, ne sont pas sur la liste de la FDA contrairement aux vaches, aux cochons et aux chèvres, pour lesquels aucun risque n’ont été détectés. Les américains restent partagés : “Il n’y a rien d’inventé là dedans, ce sont seulement les même gènes de vache en vache” estime cet homme. “L’ADN est inchangé. Les gènes vont juste d’une vache à l’autre”. “Je ne suis pas sûr que j’en mangerais. Ce n’est pas naturel. Je ne veux pas de quelque chose qui a grandi dans un laboratoire, alors je ne suis pas vraiment pour. Je ne pense pas que j’en achèterai” ajoute un autre. Beaucoup d’associations s’opposent à la commercialisation de telles viandes arguant du fait que l‘état des connaissances sur les liens entre clonage et nutrition est encore limité.