DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moscou et Minsk ont trouvé un accord quelques heures avant que l'ultimatum de Gazprom n'expire

Vous lisez:

Moscou et Minsk ont trouvé un accord quelques heures avant que l'ultimatum de Gazprom n'expire

Taille du texte Aa Aa

Le premier ministre bélarusse Sergueï Sidorsky a signé un nouvel accord sur le prix du gaz avec le géant russe: 100 dollars les 1000 m3 contre 46 précédemment . Une crise a été évitée. En cas d‘échec des négociations Moscou promettait de fermer les robinets au 1er janvier. Le gouvernement Bélarusse, dos au mur a cédé. Le premier ministre Serguei Sidorsky. “Au seuil de la nouvelle année nous sommes parvenus à un accord mais il est très défavorable pour nous car nous allons payer notre gaz plus du double.” Les exportations du gaz russe vers l’Europe qui transitent par le Bélarus sont donc garanties. Comme Moscou avait menacé de cesser d’approvisionner le Bélarus si aucun accord n‘était trouvé , Minsk avait l’intention de détourner le Gaz destiné au consommateurs européens. 5 % du gaz consommé en Europe passe par le Bélarusse . Il est essentiellement destiné à l’Allemagne , la Pologne et la Lituanie .