DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Somalie : les soldats éthiopiens chassent les derniers islamistes

Vous lisez:

Somalie : les soldats éthiopiens chassent les derniers islamistes

Taille du texte Aa Aa

Une dizaine de jours auront suffi pour chasser les islamistes de Somalie. Ce matin, les troupes somalo-éthiopiennes rentraient à Kismayo, la deuxième ville du pays. Les combattants islamistes ont fui leur dernier bastion, devant l’avancée rapide de l’armée. Kismayo, grande ville portuaire, était contrôlée depuis six mois, comme d’autres régions du pays, par les tribunaux islamiques. La capitale Mogadiscio a été libérée la semaine dernière par les forces éthiopiennes, venues épauler les troupes somaliennes.

Sans bain de sang, les islamistes ont fui Kismayo, abandonnant derrière eux leurs armes. Ils tentent de quitter le pays. Le Premier ministre somalien demande au Kenya voisin de fermer sa frontière aux fuyards, et propose même à ces derniers de se rendre : “Ceux qui ont fui la capitale sciemment, ou entraînés par les mensonges des terroristes, sont appelés à revenir, le gouvernement va les amnistier.” La Somalie ne cache pas sa joie, mais a-t-elle pour autant retrouvé la stabilité ? Il y a 6 mois, elle accueillait avec le même espoir l’arrivée des islamistes.