DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le meurtrier présumé d'Ipswich reste en prison

Vous lisez:

Le meurtrier présumé d'Ipswich reste en prison

Taille du texte Aa Aa

Le meurtrier présumé des cinq jeunes femmes assassinées aux alentours de la ville anglaise d’Ipswich début décembre est maintenu en détention. C’est ce qu’a décidé ce mardi un tribunal devant lequel Steven Wright a comparu pour la deuxième fois depuis le 21 décembre. Il restera en prison jusqu’au 1er mai, date à laquelle son cas sera de nouveau examiné.

Steven Wright a 48 ans. Il est le père de trois enfants issus de deux mariages différents. Il habitait Ipswich, dans un quartier fréquenté par les prostituées, et travaillait comme conducteur de chariot élévateur dans un port voisin. Les cinq victimes, des femmes de 19 à 29 ans, se prostituaient pour pouvoir se procurer de la drogue. Leurs corps dénudés ont été découverts tour à tour dans la campagne proche d’Ipswich entre le 2 et le 12 décembre. L’inculpation de Steven Wright ne met pas fin à l’enquête pour déterminer les motifs des crimes et leur mode opératoire.