DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le processus de paix avec l'ETA est rompu, annonce le gouvernement espagnol

Vous lisez:

Le processus de paix avec l'ETA est rompu, annonce le gouvernement espagnol

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement espagnol a pris la mesure de la contestation dans la rue des victimes du terrorisme. Le ministre socialiste de l’Intérieur a clairement indiqué ce mardi que le processus de paix, lancé après le cessez-le-feu décrété par l’ETA en mars dernier, était rompu. L’Association des victimes du terrorisme et l’opposition de droite faisaient pression sur l’exécutif depuis l’attentat de samedi dernier à l’aéroport de Madrid, attentat attribué à l’ETA qui a sans doute tué deux personnes d’origine équatorienne.

“Le processus de paix est fini, a affirmé Alfredo Perez Rubalcaba, l’ETA l’a rompu, liquidé, terminé. Ceci dit, ce serait fantastique que nous puissions travailler tous ensemble pour mettre fin à la violence en Espagne, a ajouté le ministre de l’Intérieur, je crois que c’est ce que nous demandent les Espagnols”. Le numéro deux du parti socialiste au pouvoir a d’ailleurs annoncé que le gouvernement allait consulter la semaine prochaine. Les chefs des groupes parlementaires seront tous entendus. Dans l’immense amas de décombres du parking de l’aéroport de Madrid, les pompiers n’ont toujours retrouvé aucune trace des deux Equatoriens disparus. Les restes de la fourgonnette piégée n’ont pas non plus été localisés.