DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A peine entrée dans l'Union, la Bulgarie présente ses doléances

Vous lisez:

A peine entrée dans l'Union, la Bulgarie présente ses doléances

Taille du texte Aa Aa

La Bulgarie ne veut pas se résoudre à voir quatre des six réacteurs fermés dans son unique centrale nucléaire, celle de kozlodoui, et demande le doublement des compensations financières accordées par Bruxelles. De conception soviétique et jugés trop vieux et trop dangereux par la Commission, ces réacteurs ont été fermés, les deux premiers en 2002, puis les deux autres le 31 décembre, à la veille de l’adhésion du pays. Seuls les réacteurs 5 et 6, plus modernes, continuent de tourner. Mais la Bulgarie, qui était jusque-là le plus grand exportateur d‘électricité vers les Balkans, se plaint de voir ces exportations menacées. Plus prosaïquement, elle demande soit un milliard d’euros de compensations, soit la réouverture des réacteurs 3 et 4.