DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Somalie : l'Ethiopie plaide pour l'envoi d'une force régionale de maintien de la paix

Vous lisez:

Somalie : l'Ethiopie plaide pour l'envoi d'une force régionale de maintien de la paix

Taille du texte Aa Aa

L’Ethiopie presse l’Union Africaine d’envoyer des troupes en Somalie. Le danger d’un vide alimente les craintes d’Addis Abeba qui a permis aux forces somaliennes de reprendre les zones contrôlées par les Tribunaux islamiques. Le premier ministre éthiopien Meles Zenawi a évoqué à nouveau jeudi un retrait de ses troupes : “Le gouvernement somalien de transition est notre partenaire. Nous aurons à discuter notre retrait avec lui. Mais je l’ai dit clairement devant le parlement, nous ne resterons pas en Somalie indéfiniment.”

Jeudi, l’Ouganda s’annonçait prêt à envoyer des soldats en Somalie, après le feu vert de son parlement. Pour le directeur général au développement de la Commission européenne, il n’y a qu’un moyen de stabiliser le pays : “Construire un Etat, un gouvernement légitime, établir un dialogue politique interne. C’est la meilleure façon de combattre le terrorisme, avec parallèlement une action répressive qui doit être menée, non pas par des armées étrangères, mais par les Somaliens eux-même, éventuellement soutenus par une force de paix africaine, comme cela a été le cas dans d’autres parties de l’Afrique.”
Les troupes somaliennes prévoit dès samedi le début du désarmement par la force des milices locales à Mogadiscio. Tandis que les Etats-Unis ont annoncé jeudi une aide d’urgence d’environ 16 millions de dollars pour la Somalie, dont 11 et demi pour l’aide alimentaire.