DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pologne : le nouvel archevêque de Varsovie reconnaît avoir collaboré avec la police secrète communiste

Vous lisez:

Pologne : le nouvel archevêque de Varsovie reconnaît avoir collaboré avec la police secrète communiste

Taille du texte Aa Aa

L’archevêque de Varsovie reconnaît son passé d’agent communiste. Mgr Stanislaw Wielgus a fait son mea culpa ce vendredi soir et il s’en remet au pape. Le prélat a pris ses fonctions ce vendredi. Il succède au prestigieux cardinal et primat de Pologne Jozef Glemp qui est parti à la retraite.

Le scandale a éclaté lorsque des documents provenant des archives des anciens services spéciaux polonais ont été publiés par la presse polonaise. Ces documents prouvent Mgr Wielgus avait été leur collaborateur pendant plus de 20 ans. Cette collaboration a été reconnue vendredi par l’Eglise catholique de Pologne.

Une commission spéciale de l’Eglise catholique a toutefois souligné qu’il n’existait aucune preuve qu’il ait nuit à quiconque. Mgr Wielgus doit être intronisé officiellement dimanche. Selon un sondage, 67% des Polonais estiment qu’un ancien agent de la police secrète communiste ne devrait pas remplir une haute fonction dans la hiérarchie de l’Eglise.