DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Guerre des mandarines à la frontière russo-géorgienne

Vous lisez:

Guerre des mandarines à la frontière russo-géorgienne

Taille du texte Aa Aa

Des mandarines géorgiennes bloquées à la frontière russe. Le froid a déjà détruit une grande partie des cargaisons. Pourtant ce sont les producteurs qui organisent ce blocus. Ils protestent contre l’embargo imposé par Moscou sur les fruits et légumes géorgiens, qui les empêche de venir vendre leur produit en Russie. Ils ont donc décidé de bloquer avec leur camion un important poste-frontière, où passe l’autoroute transcaucasienne qui relie Vladikavkaz, Tbilissi et Erevan.

La mandarine est un produit d’exportation vital pour certaines régions géorgiennes, et notamment l’Abkhasie. Et même pour cette région séparatiste, soutenue par Moscou, le commerce de l’agrume est devenu difficile depuis l’arrivée au pouvoir du président pro-occidental, Mikheïl Saakachvili. Malgré le froid et les protestations de Moscou, les agriculteurs géorgiens se disent déterminés à tenir leur blocus.