DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Belgique : le prince Laurent pourrait témoigner au procès des fraudeurs de la Marine

Vous lisez:

Belgique : le prince Laurent pourrait témoigner au procès des fraudeurs de la Marine

Taille du texte Aa Aa

En Belgique s’ouvre ce lundi le procès des fraudeurs de la Marine. Les belges attendent de savoir si le prince Laurent sera appelé à la barre comme le lui permet un décret royal signé vendredi. Douze personnes sont poursuivies dans une vaste affaire de détournement de fonds de plus de deux millions d’euros. Certains inculpés ont porté des accusations contre le fils du Roi Albert II. Selon eux le prince était au courant de l’origine des fonds qui ont servi à l’aménagement de son domicile la villa Clémentine.

Noël Vaessen, ancien conseiller du prince, avait rendu l’affaire publique lors d’une interview donnée à un journal populaire flamand : “Ce dossier est un faux, une construction. Pas une instruction mais une construction… Je ne vais pas attirer l’attention sur le prince Laurent, si ce n’est ce que j’ai déjà dit dans le Het Laatste Nieuws ; simplement, pour pouvoir être entendu”.

La famille royale, l’un des rares symboles unitaires du pays, est dans le collimateur de plusieurs partis néerlandophones réclamant une très large autonomie, voire l’indépendance, pour la Flandre alors que les formations francophones restent plutôt attachées au modèle fédéral actuel. Une députée flamande du VLD, parti du chef du gouvernement, en a profité pour demander une enquête parlementaire sur les finances du prince dans les années 90.