DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : la police traque la saleté dans les hôpitaux

Vous lisez:

Italie : la police traque la saleté dans les hôpitaux

Taille du texte Aa Aa

Les carabiniers ont remplacé les médecins dans les principaux hôpitaux italiens… Ou presque. Les gendarmes italiens étaient mandatés par la ministre de la Santé, pour constater l‘état d’hygiène des établissements de la péninsule. Les résultats de leurs recherches seront ensuite présentés au gouvernement.

Mais les premières vérifications n’ont pas donné grand chose, les hôpitaux, prévenus depuis vendredi, avaient pris soin de faire le ménage. C’est un reportage dans un journal, intitulé “la polyclinique des horreurs” qui a révulsé l’Italie. Le journaliste de l’Espresso a travaillé un mois aux côtés du personnel de ménage de l’hôpital Umberto Primo, l’un des principaux de Rome. Photos à l’appui, le reporter a constaté le laisser-aller et l’insalubrité de certains services. L’article a même poussé certains à réclamer la fermeture de l‘établissement, pour éviter d’en sortir… encore plus malade !