DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le ministre suédois des Affaires étrangères Carl Bildt sur la sellette

Vous lisez:

Le ministre suédois des Affaires étrangères Carl Bildt sur la sellette

Taille du texte Aa Aa

En Suède, un procureur suédois a ouvert une enquête préliminaire sur une opération financière récente de Carl Bildt d’après un quotidien : celle de la vente de stock-options d’une société d’investissement Vostok Nafta. Sont évoqués de possibles soupçons de pots-de vins et corruption. Délits dont se défend Carl Bildt qui a été premier ministre dans les années 90. Il dénonce un jeu politique très sale de la part de membres de l’opposition.

La société en question, Vostok Nafta, détient essentiellement des parts de Gazprom, le géant pétrolier russe. Peter Eriksson, le chef du Parti des Verts, parti d’opposition réclame que toute la lumière soit faite sur cette affaire. Il estime que Carl Bildt doit démissionner. “Carl Bildt a choisi l’avarice avant sa crédibilité, la confiance du gouvernement et les intérêts de la Suède, dit-il. A mes yeux, cela le rend incapable sur le plan politique.”

Le Premier ministre suédois Fredrik Reinfeldt qui a mis fin en septembre à 12 ans de règne social-démocrate se serait bien passé de cette affaire. Deux de ses ministres ont démissionné en octobre. Celle de la culture et celle du commerce. Démission pour ne pas avoir entre autres payé leur redevance audiovisuelle pendant des années.