DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Russie maintient la fermeture des vannes de pétrole passant par le Bélarus

Vous lisez:

La Russie maintient la fermeture des vannes de pétrole passant par le Bélarus

Taille du texte Aa Aa

Une partie de l’Europe reste touchée par le bras de fer entre Minsk et Moscou. La Russie, qui accuse le Bélarus d’avoir détourné du pétrole transitant par l’oléoduc Droujba, a interrompu hier ses exportations pétrolières vers son pays voisin et allié bélarusse. Du coup, la Pologne, l’Allemagne, et, entre autres, la Slovaquie qui reçoivent du pétrole via cet oléoduc en ont été privés dès hier. Certains dans la matinée. D’autres le soir.

Une délégation bélarusse mené par le vice-premier ministre a été reçue ce matin par Moscou. Les deux pays traditionnellement très proches se rejettent la responsabilité de ces interruptions de pétrole. Chacun d’eux a imposé à l’autre des taxes pétrolières. Et ce, alors qu’une crise, autour cette fois du gaz, a pris fin in extremis le 31 décembre. Malgré la crise, l’Agence internationale de l‘énergie se veut rassurante : les raffineries des pays concernés ont suffisamment de réserves pour faire face pendant plusieurs jours sans que la fourniture de carburants n’affecte les consommateurs.