DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Japon se dote d'un ministère de la Défense

Vous lisez:

Le Japon se dote d'un ministère de la Défense

Taille du texte Aa Aa

L’inauguration est symbolique. 60 ans après sa défaite, le Japon se dote d’un ministère de la Défense. Et du même coup d’un nouveau ministre, qui était auparavant directeur de l’agence de défense. Car le Japon, jusqu’alors, ne disposait que de cette agence. Depuis 1947, sa constitution l’oblige en effet à renoncer pour toujours à faire la guerre. Mais les temps ont changé. Le Japon, qui possède paradoxalement l’un des plus gros budgets militaires du monde veut remodeler en profondeur sa politique de défense, face à la montée en puissance de la Chine, et la menace nord-coréenne.

Le Premier ministre japonais, lors de l’inauguration, a souligné que “cette transition prouvait au monde la maturité du Japon, en tant que nation démocratique, et la force et la confiance de son pays dans un contrôle civil sur les militaires.” Si le Japon obéit à une stricte doctrine pacifiste, il souhaiterait pouvoir se défendre et participer à des opérations internationales de maintien de la paix. Mais l’archipel devra alors changer cette règle stipulant que ses soldats ont l’interdiction formelle de tirer, même en cas de légitime défense…