DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Suspension des livraisons de pétrole : l'Union européenne voit rouge et le fait savoir à la Russie

Vous lisez:

Suspension des livraisons de pétrole : l'Union européenne voit rouge et le fait savoir à la Russie

Taille du texte Aa Aa

Reçu à Berlin par la chancelière Angela Merkel, le président de la Commission, José Manuel Barroso, a fustigé Moscou pour avoir fermé les vannes d’un oléoduc alimentant cinq pays européens. L’Europe paie là encore le prix d’une dispute énergétique entre la Russie et un de ses voisins, en l’occurrence le Bélarus.

“D’après nous, il n’est pas acceptable, venant d’un pays fournisseur ou d’un pays de transit, de prendre des mesures qui ont un impact sur leurs partenaires, sans consultation. Et cela est évidemment une source de préoccupation pour nous”, a martelé José Manuel Barroso.

Un discours de fermeté repris par Angela Merkel, dont le pays préside actuellement l’Europe des Vingt-sept : “J’adhère aux propos de José Manuel Barroso. Il n’est pas acceptable qu’il n’y ait pas de consultation sur ce genre de sujet. Cela ne fait que détruire la confiance.” Jeudi, les experts européens en matière de pétrole se réuniront pour s’assurer que les réserves sont suffisantes et si besoin envisager des mesures d’urgence.