DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une inauguration bis pour la présidence allemande

Vous lisez:

Une inauguration bis pour la présidence allemande

Taille du texte Aa Aa

La chancelière Angela Merkel a reçu la Commission européenne au grand complet à Berlin pour lui présenter son programme de travail sur les six mois à venir. Constitution européenne, politique commune de l‘énergie ou encore lutte contre le changement climatique : un programme chargé pour une présidence ambitieuse. L’occasion aussi pour le président de la Commission de mettre en garde la Russie, qui a interrompu ses livraisons de pétrole transitant par le Bélarus : “Il n’est pas acceptable”, a martelé José Manuel Barroso, “qu’un fournisseur ou un pays de transit prenne des mesures ayant un impact sur nos pays partenaires sans consultation, et cela est bien évidemment une source de préoccupation pour nous.”

La nouvelle crise met en lumière le besoin pour les Européens de mettre en place une politique pour assurer leurs approvisionnements. Pays moteur de l’Union, l’Allemagne entend travailler sur le moyen-terme en collaborant étroitement avec les pays qui lui succèderont à la présidence européenne, à savoir le Portugal et la Slovénie.