DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Arménie profite à sa manière de la manne énergétique

Vous lisez:

L'Arménie profite à sa manière de la manne énergétique

Taille du texte Aa Aa

L’Arménie profite aussi du boom économique du Caucase : une région située au sud de la Russie et à l’est de la Turquie. Contrairement à l’Azerbaïdjan voisin, le pays ne produit pas de pétrole ni de gaz. La croissance économique arménienne a pourtant atteint 12,9% en 2006. Très tôt depuis l’indépendance en 1991, l’Arménie a du réagir au manque d‘énergie. Depuis 1999, la compagnie ArmRusGasprom contrôlée par Gazprom mais dont l’Etat arménien est également
actionnaire, transforme le gaz venu de Russie en électricité qu’elle exporte. Depuis 2003, elle est bénéficiaire.

“Nous avons libéralisé le marché car nous savons que nous ne devons compter que sur nous-mêmes, affirme le président de ArmRusGas. Actuellement nous construisons le gazoduc entre l’Iran et l’Arménie et nous sommes en train de moderniser nos infratructures de stockage de gaz”.
Dans deux ans, affirme par ailleurs le président de ArmRusGazprom, toutes nos installations seront renouvelées; 300 millions d’euros auront été investis.
Les équipements actuels, vieux de 70 ans, produisent de l‘électricité dont 50% est exporté.
Le gazoduc avec l’Iran – dans sa partie arménienne – appartiendra à Gazprom, c’est l’accord qui permet à l’Arménie de recevoir actuellement du gaz de Russie à des prix défiant toute concurrence. Même si ce prix est passé de 56 euros les 1000 M3 à 110 euros au début 2006, on est encore loin des 250 euros que payent les occidentaux à Gazprom.