DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un groupe de banques va rependre les 7,5% d'EADS que DaimlerChrsysler veut vendre

Vous lisez:

Un groupe de banques va rependre les 7,5% d'EADS que DaimlerChrsysler veut vendre

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement allemand a trouvé un groupe d’investisseurs qui prendra une participation de 7,5% dans le groupe européen d’aéronautique et de défense EADS,propriétaire d’Airbus. 7,5% c’est le tiers de la part du capital d’EADS détenu par le groupe Daimler Chrysler et pour laquelle Berlin cherchait depuis un certain temps preneur.

Actuellement, DaimlerChrysler détient 22,5% d’EADS, l’Etat français et le groupe Lagardère 22,5% également : l‘équilibre franco-allemand au conseil d’administration devait être maintenu en cas de redistribution partielle du capital.
C’est ce qu’a cherché à préserver la chancellerie allemande en confiant à un pool bancaire formé principalement de banques allemandes, les 7,5% dont comptait se séparer DaimlerChrysler.
Dans ce groupe d’investisseurs, on trouve en premièpre ligne Deutsche Bank, Kommerzbank et la banque publique allemande KfW. Ces banques n’ont pas vocation à garder indéfiniment cette participation dans EADS : pendant quatre ans environ. D’ailleurs les droits de vote resteront entre les mains de aimlerChrysler.

Cette opération financière est en fait un prêt : les banques vont verser l’argent à DaimlerChrysler qui leur paiera en retour un taux d’intérêt fixe.