DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Eurotunnel : le tribunal accepte le plan de sauvegarde du groupe

Vous lisez:

Eurotunnel : le tribunal accepte le plan de sauvegarde du groupe

Taille du texte Aa Aa

Après avoir accepté son plan de sauvegarde, le tribunal de Commerce de Paris a donné 36 mois à Eurotunnel, l’opérateur du Tunnel sous la Manche pour le mettre en application. Ce plan doit permettre de restructurer la dette du groupe qui se monte à plus de 9 milliards d’euros. Eurotunnel avait été placé sous la protection de la procédure de sauvegarde en aout dernier. “Les jeux sont faits, le tribunal a décidé, la sauvegarde a été validée”, a annoncé lundi Jacques Gounon, le président d’Eurotunnel.

Après des années de difficultés financières, Eurotunnel pourrait voir enfin la lumière du jour. Le plan de sauvegarde, approuvé fin 2006 par les créanciers, prévoit de diviser par plus de deux la dette de 9,1 milliards d’euros du groupe. Il prévoit également que les actionnaires actuels échangent leurs titres contre ceux d’une nouvelle société dont ils détiendront au minimum 13%. Les détenteurs d’obligations – principalement les banques – en possèderont 87% au maximum. La nouvelle société créée après une OPE : opération publique d‘échange, souscrira alors un emprunt de 4,16 milliards d’euros auprès d’un consortium de banques. En attendant, l’approbation judiciaire du plan de sauvegarde signifie qu’Eurotunnel va pouvoir publier ses résultats d’exercice 2005 et 2006 en attendant la reprise de la cotation du titre en bourse.