DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le chef du gouvernement espagnol à la recherche d'une unité dans la lutte contre le terrorisme

Vous lisez:

Le chef du gouvernement espagnol à la recherche d'une unité dans la lutte contre le terrorisme

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre espagnol s’apprête à s’expliquer devant les députés sur la politique antiterroriste de son gouvernement. Cette politique a pris un rude coup à la suite de l’attentat à l’aéroport de Madrid le 30 décembre dernier, attentat attribué à l’ETA qui a tué deux Equatoriens. Le prince héritier d’Espagne a profité dimanche de sa visite en Equateur, motivée par la prise de fonctions du nouveau président, pour assister à une messe à Quito en hommage aux deux victimes de 34 et 19 ans. “Je suis ici pour présenter à leurs familles mes condoléances, a déclaré le prince Felipe, pour apporter tout mon soutien et ma solidarité au peuple équatorien, aux autorités et spécialement aux proches des deux victimes”.

Le gouvernement socialiste considère que l’ETA a mis un point final au processus de paix avec son attentat meurtrier. “L’un de nos objectifs est d’obtenir maintenant un consensus national sur la lutte contre le terrorisme”, déclare José Luis Rodriguez Zapatero qui doit s’exprimer lundi après-midi devant le Congrès.