DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marché automobile européen (ouest) en légère hausse sur 2006

Vous lisez:

Marché automobile européen (ouest) en légère hausse sur 2006

Taille du texte Aa Aa

Malgré un mois de décembre en légère décrue : -0,3%, le marché auto européen a progressé en 2006 : +0,6% par rapport à 2005, soit 15 millions et 360.000 véhicules vendus. La plus forte progression de 2006, est celle du constructeur italien Fiat qui augmente ses ventes de 16,9% (plus de 20% pour la seule marque Fiat) et augmente sa part du marché ouest-européen qui passe de 6,5 à 7,5% en 2006. L’autre grand constructeur généraliste de l’année 2006 c’est le leader européen l’allemand Volkswagen qui gagne presque 1 point de part du marché passant de 19,4 à 20,3%, grâce à une progression de ses ventes de plus de 5% sur un an.

Les déceptions se nomment Renault : -11% pour les ventes et une part du marché qui est passée de 9,8 à 8,6%. En un an, l’autre constructeur français : Peugeot-Citroën a vu sa part se réduire de 13,5 à 13,1%. Le japonais Toyota augmente ses facturations de près de 10% : le constructeur japonais, qui pourrait devenir bientôt N°1 mondial, revendique désormais 5,8% du marché automobile d’Europe occidentale. La progression de sa marque porte-étendard est de 7,8% en un an et de plus de 75% pour sa marque de luxe Lexus.

Côté marchés nationaux, le marché allemand a bien terminé l’année : porté par des achats anticipés pour échapper à la hausse de trois points de la TVA du 1er janvier 2007. En 2006, le marché automobile allemand a progressé de 3,8%, talonné par le marché italien : +3,7%.