DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Angela Merkel, une présidente ambitieuse pour une Europe en mal de conviction

Vous lisez:

Angela Merkel, une présidente ambitieuse pour une Europe en mal de conviction

Taille du texte Aa Aa

Accueillie par son compatriote Hans-Gert Pöttering, la chancelière allemande a fait de son intervention devant le Parlement européen un plaidoyer en faveur des valeurs européennes. Son pays assumant la présidence de l’Union, elle devait présenter son programme de travail. Mais son discours aura surtout été marqué par ce qui fait l’Europe pour quelqu’un qui a grandi dans l’ex-RDA : “Jamais je ne souhaiterais quitter cette maison. Il n’y a pas de meilleur endroit pour vivre que cette maison commune européenne.”

Remettre sur les rails le projet de constitution européenne, dans l’impasse depuis plus d’un an et demi : ce sera la première priorité de la présidence allemande. “La période de réflexion est derrière nous. Maintenant, il s’agit d’ici le mois de juin de prendre des décisions. Et je m’engage à ce qu‘à la fin de la présidence allemande, nous ayons une feuille de route pour poursuivre le processus constitutionnel. Un échec serait un échec historique.”

Les autres grands dossiers que l’Allemagne entend prendre à bras le corps sont celui de la politique énergétique et du changement climatique. Pour agir sur le long terme dans une Union où les présidences passent de main en main tous les six mois, l’Allemagne prévoit aussi de collaborer étroitement avec le Portugal et la Slovénie qui lui succèderont.