DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mise à mal par de multiples affaires de violents bizutages, l'armée russe se défend

Vous lisez:

Mise à mal par de multiples affaires de violents bizutages, l'armée russe se défend

Taille du texte Aa Aa

Le ministre russe de la Défense a beau défendre son armée, selon les proches de Roman Rudakov, ce jeune appelé a été hospitalisé en raison des coups que lui ont infligé d’autres membres de sa caserne. C’est en tout cas la version de sa famille, venue manifestée devant un hôpital de la capitale russe avant d‘être embarquée par les forces de l’ordre. Moscou estime pour sa part que Roman Rudakov souffre d’une maladie sanguine.

Alors que les manifestants étaient priés de rentrer chez eux, le ministre russe de la Défense, Sergueï Ivanov, accompagné du cinéaste Nikita Mikhalkov, lançait une campagne visant à promouvoir l’image de l’armée russe. Le service militaire obligatoire est en effet extrêmement impopulaire en Russie. Des milliers de familles seraient prêtes à payer des médecins, à acheter de faux certificats, pour faire réformer leurs progénitures.

Selon les chiffres fournis par le ministère de la Défense, 22 soldats sont morts après des bizutages et 193 autres se sont suicidés l’année dernière.