DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Déraillement surprise au Parlement européen

Vous lisez:

Déraillement surprise au Parlement européen

Taille du texte Aa Aa

On attendait des eurodéputés qu’ils imposent une date pour la libéralisation des trains de voyageurs nationaux. Finalement, ils se sont contentés de confirmer l‘échéance pour le trafic international : l’ouverture à la concurrence devra se faire à l’horizon 2010. Si les Etats-membres sont plutôt réticents à l’idée d’ouvrir leur marché intérieur aux concurrents, la Commission transports du Parlement s‘était prononcée pour et visait 2017. Mais pour faire voter cette proposition en deuxième lecture, la majorité qualifiée était nécessaire. Or dans l’hémicycle, près de 200 sièges étaient vides ce jeudi. Du coup, les eurodéputés ont manqué le coche. Restent tout de même des mesures comme le dédommagement des passagers en cas de retard. Les Vingt-Sept comptaient seulement l’appliquer aux voyageurs internationaux qui ne représentent que 5% du total. Le Parlement rétorque qu’il doit s’appliquer aussi à tous les passagers. Enfin, la reconnaissance des licences des machinistes d’un pays à l’autre est en route.