DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Face à l'offre d'achat du Nasdaq, le LOndon Stock Exchange "chouchoute" ses actionnaires

Vous lisez:

Face à l'offre d'achat du Nasdaq, le LOndon Stock Exchange "chouchoute" ses actionnaires

Taille du texte Aa Aa

Le LSE : le London Stock Exchange, l’opérateur de la bourse de Londres, va distribuer l‘équivalent de 381 millions d’euros supplémentaires à ses actionnaires avec l’espoir de les convaincre de rejeter l’offre d’achat hostile présentée par la bourse technologique américaine Nasdaq. Le titre du London Stock Exchange se négocie actuellement bien au-dessus du prix proposé pa rle Nasdaq. Pourtant : écoutez cette analyste de la banque HSBC :
On estime à 30-40% la part du capital du LSE détenue par les fonds d’investissements à risques, directement ou indirectement. Vraiment, je pense que le dialogue est maintenant ouvert entre le Nasdaq et ce type d’actionnaires. Le Nasdaq doit les convaincre que son offre est une offre juste, correcte, et particulièrement alors que la nature de l’industrie financière est en train de changer, avec l’apparition de plus en plus de compétiteurs et une fragmentation des activités de plus en plus marquée”.
“Le conseil d’administration du LSE continue de recommander fermement à ses actionnaires de rejeter cette offre totalement insuffisante”, écrit la direction dans une lettre aux actionnaires. Certains observateurs pensent d’ailleurs que la bourse de Nasdaq – qui possède déjà près de 30% du LSE – va relever son offre.
D’un autre côté, certains fonds d’investissements à risques pourraient vendre leurs parts au Nasdaq de crainte qu’il n’abandonne finalement le dossier.