DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sommet des pays du Mercosur au Brésil : comment relancer une machine en panne ?

Vous lisez:

Sommet des pays du Mercosur au Brésil : comment relancer une machine en panne ?

Taille du texte Aa Aa

Relancer la communauté économique sud-américaine qui est en panne : c’est l’objectif du président brésilien Lula da Silva qui reçoit jeudi et vendredi les présidents des quatre autres pays du Mercosur, ainsi que ceux des pays observateurs tel que le Chili, l’Equateur, la Colombie et la Bolivie. Le Vénézuéla de Hugo Chavez est le dernier membre à avoir adhéré au Mercosur. Cette communauté économique créée en 1991 autour du géant brésilien et de l’Argentine pour libéraliser les échanges entre ses membres, est aujourd’hui marqué par des dissenssions internes.
“Nous sommes ici avant tout pour faire des propositions, a déclaré le président vénézuélien Hugo Chavez et continuer nos discussions, approuver le sprogrammes et les projets qui renforceront notre intégration, l’intégration de l’Amérique du sud. Mais nous sommes aussi présents pour contribuer à réformer le Mercosur”.
Les deux petits pays du bloc Mercosur : Uruguay et Paraguay, souffrent de l’asymétrie de l’institution. L’Uruguay par exemple est celui qui exprime le plus ouvertement son désir de passer des accords commerciaux bilatéraux avec les Etats Unis et cette situation pourrait faire voler en éclat une union douanière qui reste aujourd’hui très imparfaite.