DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Kosovo déçu par les résultats des élections en Serbie

Vous lisez:

Le Kosovo déçu par les résultats des élections en Serbie

Taille du texte Aa Aa

Résignés avant d’aller voter, les Albanais du Kosovo n’ont pas été vraiment surpris par les résultats du scrutin. Ils gardent l’espoir qu’un gouvernement pro-européen, plus ouvert sur leurs revendications, verra tout de même le jour, mais ils se voient confirmer que les négociations sur le statut final de leur province ne seront pas faciles. “J’ai été vraiment déçu quand j’ai regardé les informations, dit cet habitant de Pristina. Sincèrement, je ne pouvais pas croire qu’au 21e siècle, les serbes allaient encore choisir les Radicaux comme dirigeants.”

Une résignation teintée d’amertume et de déception, aussi du coté du gouvernement, même si le Premier ministre, se veut optimiste : “Les serbes avaient la possibilité de voter pour l’avenir, mais apparemment, une partie d’entre eux a préféré voter pour le passé, et cela va rallonger et compliquer encore la route de la Serbie vers l’Europe. Nous tous dans la région voulons que la Serbie soit un pays démocratique, et qu’elle se rapproche, avec nous, de l’Union Européenne”.

La composition du gouvernement sera difficile, et pourrait déboucher sur un cabinet fragile, ce qui inquiète beaucoup de kosovars, comme ici cet avocat: “Ce n’est pas ce dont nous avons besoin alors que nous sommes dans un processus sensé boucler le dernier chapitre de la désintégration yougoslave. Mais nous espérons que la Serbie se donnera l’opportunité de se stabiliser, et qu’elle pourra mieux appréhender la réalité du Kosovo, qui pour nous doit aboutir à l’indépendance”

Ce matin, il n’y a guère que dans la partie serbe de Mitrovica que l’on se disait satisfait des résultats. Des serbes qui redoutent l’indépendance de la province dont ils ne représentent que 10% de la population.