DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Alcatel/Lucent déçoit le marché

Vous lisez:

Alcatel/Lucent déçoit le marché

Taille du texte Aa Aa

Les investisseurs ne s’y attendaient pas : le nouvel équipementier de télécommunications formé du français Alcatel et de l’américain Lucent, a annoncé un chiffre d’affaires sur le 4ème trimestre, en baisse de 15% par rapport au chiffre d’affaires du 4ème trimestre 2005 en additionnant les facturations de chaque groupe. Patricia Russo, qui a remplacé Serge Tchuruck à la tête du nouvel ensemble, évoque un certain attentisme des grands clients du aux incertitudes liées à la fusion, et le report des investissements en Amérique du Nord dans l’attente d’une évolution de la norme CMDA qui domine le marché de la téléphonie mobile aux Etats Unis. Le marché américain pèse 1/3 des ventes du groupe.

En 2006, une première estimation des ventes de la part du groupe fait apparaître une baisse des facturations sur un an tout comme le bénéfice opérationnel, attendu en baisse de 25%. Le 1er décembre dernier, les deux groupes ont uni leur destinée mais n’ont toujours pas fait de prévision en matière de profitabilité pour 2007, ce qui peut paraître étrange. Les ventes sont attendues en hausse de 5% environ cette année.

Aux problèmes que connaît Lucent sur le marché américain, il faut ajouter le durcissement de la concurrence, accentuant la pression sur les prix. Les acteurs chinois prennent de l’ampleur et commencent à imposer une concurrence très aigüe sur le marché des infrastructures de téléphonie mobile.