DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'armateur britannique du Napoli commence à pomper les réservoirs

Vous lisez:

L'armateur britannique du Napoli commence à pomper les réservoirs

Taille du texte Aa Aa

Les opérations de pompages du porte-conteneur devraient se dérouler en moins de 24 heures. Le navire échoué à Brascombe, au sud-ouest de l’Angleterre, contient 3500 tonnes de carburant. L’armateur du bateau écarte tout risque de marée noire mais quelques oiseaux mazoutés ont déjà été pris dans une nappe de 200 tonnes d’hydrocarbure. Le malheur des uns fait le bonheur des autres : des centaines de personnes se ruent sur les côtes pour récupérer les richesses délivrées par les conteneurs échoués. Futs de chêne, motos BMW, un 4×4, des chaussures, des couches pour bébés, on trouve de tout sur les plages du Devon.

La police tente de dissuader les pilleurs. La législation britannique autorise le ramassage d’objets après un naufrage, mais un document doit être rempli par l’opportuniste. Le propriétaire ou les assureurs peuvent demander la restitution des biens, encore faudrait-il connaître l’identité des pilleurs. Sofia Exelby, employée du gouvernement britannique, estime que “ne pas remplir ce document est un délit. Si vous vous emparez de la propriété d’autrui sans sa permission, c’est du vol”.
Une centaine des quelques 2400 conteneurs du navire qui s’est renversé jeudi sont tombés à la mer.