DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La journée de grève générale organisée par l'opposition libanaise a dégénéré

Vous lisez:

La journée de grève générale organisée par l'opposition libanaise a dégénéré

Taille du texte Aa Aa

De violents affrontements entre des partisans de l’opposition, menée par le parti chiite pro-syrien Hezbollah, et des militants proches du gouvernement ont fait au moins deux morts et une centaine de blessés dans le pays. Un membre des Forces libanaises, une formation chrétienne pro-gouvernementale, a notamment été abattu dans la ville de Batroune, au nord de Beyrouth.

La grève visait à protester contre le gouvernement libanais, accusé d’accaparer le pouvoir et de faire le jeu des Occidentaux. De nombreux axes routiers ont été bloqués avec des pierres, des pneus et des carcasses de voitures incendiées. Les accès à l’aéroport international de Beyrouth ont été coupés et 22 vols ont été annulés. Cette escalade de la violence au Liban affaiblit un peu plus le gouvernement dirigé par Fouad Siniora, juste avant la conférence d’aide internationale au Liban censée venir à la rescousse du pays.