DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Premiers barrages routiers au Liban, la mobilisation commence

Vous lisez:

Premiers barrages routiers au Liban, la mobilisation commence

Taille du texte Aa Aa

Le mouvement chiite Hezbollah et ses alliés ont appelé pour aujourd’hui à une grève générale dans le pays… Un mouvement qui devrait s’accompagner aussi de grandes manifestations, notamment à Beyrouth la capitale. Tôt ce matin plusieurs axes routiers ont été bloqués par les manifestants, notamment la route de l’aéroport international de Beyrouth. Hassan Nasrallah, chef du Hezbollah libanais, rêve de faire tomber les actuels dirigeants du pays, il les accuse de vouloir mener le Liban à la guerre civile, et hier dans une rare apparition il a exhorté tous les Libanais à largement se mobiliser.

La pression monte pour le gouvernement de Fouad Siniora, qui affiche sa détermination à ne pas se laisser déstabiliser… Le Premier ministre libanais doit se rendre jeudi à Paris chercher le soutien de la communauté internationale… Lors d’une conférence sur la reconstruction du Liban à laquelle participera aussi la secrétaire d‘état américaine Condoleezza Rice, Fouad Siniora devrait demander des milliards de dollars d’aide.

En attendant, ses mesures de redressement économique sont rejetées en bloc par les principaux syndicats du pays, c’est cela surtout qui a permis une telle mobilisation de l’opposition depuis novembre. Aujourd’hui à nouveau, on s’attend à ce que la place devant le siège du gouvernement à Beyrouth soit noire de monde.