DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vols de la CIA : la commission d'enquête du Parlement européen pointe du doigt les Etats

Vous lisez:

Vols de la CIA : la commission d'enquête du Parlement européen pointe du doigt les Etats

Taille du texte Aa Aa

Le couperet de la commission d’enquête du Parlement européen est tombé. Plusieurs gouvernements européens étaient parfaitement au courant des activités de la CIA sur leur sol ou dans leur espace aérien. Certains auraient même collaboré. D’après le rapport final adopté par la Commission et qui sera soumis mi-février à l’ensemble des eurodéputés, pas moins de 1245 vols, opérés par la CIA, auraient transité par des aéroports européens entre 2001 et 2005. A leur bord parfois, des personnes suspectées de terrorisme et victimes de détentions extra-judiciaires. Carlos Coelho, président de cette commission temporaire :

“Le Conseil européen, c’est-à-dire les Etats-membres, n’a pas coopéré de manière significative avec la commission. Au contraire, il a fourni des documents tronqués, et cela est grave pour la relation entre le Parlement et le Conseil. Dès lors, ma condamnation la plus ferme concerne le manque de coopération du Conseil européen.”

Lorsque l’affaire avait éclaté fin 2005, il était aussi question de prisons secrètes en Pologne et en Roumanie. Mais en vertu d’un amendement déposé par le Parti populaire européen, le rapport reconnaît qu’il n’est pas possible de prouver l’existence de ces centres de détention secrets.