DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les manifestants abandonnent les barricades libanaises

Vous lisez:

Les manifestants abandonnent les barricades libanaises

Taille du texte Aa Aa

L’opposition libanaise, emmenée par le Hezbollah, a suspendu la grève générale qu’elle avait initié mardi pour faire pression sur le gouvernement Siniora. Le mouvement chiite exige un droit de veto au sein de l’exécutif mais les forces anti-syriennes, actuellement au pouvoir, refusent de lui accorder. Le Premier ministre libanais refuse de débattre des questions politiques en dehors du Parlement, critiquant la pression populaire qu’utilise le Hezbollah.

Fouad Siniora a appelé tous les partis politiques à préserver l’unité du Liban après les affrontements qui ont opposé mardi les militants du mouvement chiite à l’armée libanaise. Affrontements qui ont fait au moins trois morts et plus de 130 blessés. Le pays du Cèdre est en proie à une profonde crise politico-financière depuis la fin du conflit avec Israël. Le gouvernement Siniora ne manquera pas d’appeler la communauté internationale à le soutenir. Le Premier ministre assistera demain à Paris III, une conférence destinée avant tout à aider financièrement le pays du Cèdre.