DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mariann Fischer Boel donne le coup d'envoi de la réforme du secteur des fruits et légumes

Vous lisez:

Mariann Fischer Boel donne le coup d'envoi de la réforme du secteur des fruits et légumes

Taille du texte Aa Aa

La commissaire en charge de l’Agriculture a présenté ses propositions pour les fruits et légumes. Dans la droite ligne de la réforme en cours pour la Politique Agricole Commune, l’objectif est d’en finir avec la surexploitation et de mettre les agriculteurs européens plus en phase avec le marché. Premiers concernés, les principaux pays producteurs : Italie, Espagne, France et Portugal.

La mesure-phare, c’est le découplage des subventions. En clair, les aides ne seraient plus fonction de la quantité produite, mais de la surface exploitée. Selon la même logique, le budget européen ne servirait plus à financer la destruction de milliers de tonnes de fruits et légumes produits en surplus. Seuls les surplus redistribués dans les écoles ou les associations caritatives seraient ainsi financés. Enfin, la Commission européenne propose de soutenir davantage l’agriculture biologique, plus respectueuse de l’environnement, et de promouvoir la consommation des fruits et légumes. Seuls la Grèce et l’Italie dépassent le seuil recommandé des 400 grammes par jour.