DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Israel : vers un congé forcé du président

Vous lisez:

Israel : vers un congé forcé du président

Taille du texte Aa Aa

La commission d’enquête de la Knesset sur la voie de la suspension de Moshé Katzav. Visé par une inculpation de viol et de harcèlement sexuel, le président israélien refuse de démissionner. Mais en revanche, il a demandé au parlement d’accepter de le mettre en congé de ses fonctions pour une période de trois mois afin de pouvoir se défendre des accusations portées à son encontre. Une commission parlementaire composée de 25 députés est réunie à ce sujet. Et d’après les médias israéliens, elle devrait abonder dans le sens du chef de l’Etat Hébreu.

Une affaire qui empoisonne la vie politique israélienne. Le Premier ministre Ehud Olmert a, par exemple, demandé à Moshe Katsav de démissionner, car à ses yeux, il ne fait aucun doute que le président ne peut pas continuer à assumer ses fonctions. Des fonctions qui se limitent à la sphère protocolaire.