DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président israélien en congé temporaire

Vous lisez:

Le président israélien en congé temporaire

Taille du texte Aa Aa

Visé par une accusation de viol et d’agression sexuelle, il avait refusé de démissionner de ses fonctions, mais avait demandé au parlement d’accepter de le mettre en congé de ses fonctions sur une période de trois mois afin d’organiser sa défense.
Une commission parlementaire composée de 25 députés s‘était réunie. Et par treize voix contre onze, elle a répondu favorablement à la requête du président israélien. “Il n’est pas convenable et pas correct que le président puisse continuer à jouer son rôle un seul jour de plus” a déclaré Ruhama Avraham, président de la commission.

A 61 ans, Moshe Katsvav doit affronter les foudres de l’opinion. Il se défend avec véhémence, évoquant une chasse aux sorcières. Mais ces femmes qui manifestaient aux portes de son domicile estiment qu’il a bafoué la fonction de son pays : “Nous lui demandons de démissionner car il a oublié qu’il était le symbole du pays”. “C’est une honte pour Israël, pour les israéliennes, pour la démocratie”.

En l’absence de Katsav, la fonction de chef de l’Etat sera assumée par la présidente de la Knesset, Dalia Itzik. Il se murmure qu’elle chercherait à lui succéder pour de bon. Bref, le climat est détestable à la tête de l’Etat israélien. Même si le poste de président ne reste que très honorifique.