DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Volkswagen : prison avec sursis pour l'ancien DRH

Vous lisez:

Volkswagen : prison avec sursis pour l'ancien DRH

Taille du texte Aa Aa

Deux ans de prison avec sursis, c’est la peine à laquelle l’ancien directeur des ressources humaines de Volkswagen Peter Harz a été condamné jeudi par le tribunal de Brunswick. Agé de 65 ans, Peter Hartz a reconnu avoir autorisé le versement de près de trois millions d’euros aux membres du comité d’entreprise de Volkswagen en échange de la paix sociale. Peter Hartz devra en outre verser une amende d’un montant de 576.000 euros.

“Evidemment, il faut prendre en considération le montant absolu du préjudice, donc des sommes payées, a affirmé le porte-parole du tribunal. En revanche, on doit constater qu’on est en présence d’un malfaiteur qui a fait des aveux complets.” Devant le tribunal de Brunswick jeudi, avant la décision, des manifestants ont défilé pour demander une peine exemplaire contre Peter Hartz, reprochant à Volkswagen de jeter l’argent par les fenêtres et de mener une politique sociale insuffisante.

“J’aimerais que Hartz soit vraiment puni affirme un salarié du constructeur. Mais, apparemment, ça ne sera pas le cas. Il parait qu’il va prendre deux ans avec sursis, pas plus. Et ça, c’est de la provocation”. Peter Hartz qui avait démissionné en 2005, s‘était fait connaître par une série de réformes du marché du travail entre 2003 et 2005 sous le gouvernement
Schroeder.