DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Couvre-feu instauré à Beyrouth

Vous lisez:

Couvre-feu instauré à Beyrouth

Taille du texte Aa Aa

L’armée libanaise s’est déployée jeudi dans la capitale pour éviter que de nouvelles violences n‘éclatent. Plus tôt, partisans et opposants au gouvernement se sont affrontés dans la capitale. Quatre personnes ont été tuées, plus de 150 autres blessées. Les dirigeants des deux camps ont multiplié les appels au calme. Plusieurs membres sunnites de l’exécutif libanais ont demandé aux leurs de faire preuve de modération. Hassan Nasrallah, chef de file du Hezbollah, a pour sa part menacé de lancer une fatwah contre tout contrevenant au couvre-feu.

Les affrontements ont éclatés sur le campus de l’université arabe de Beyrouth, entre étudiants sunnites et chiites. De nouvelles échauffourées qui font craindre le pire au pays du cèdre, deux jours à peine après la grève générale de l’opposition qui a basculé dans la violence.