DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fusillades et enlèvements paralysent Gaza

Vous lisez:

Fusillades et enlèvements paralysent Gaza

Taille du texte Aa Aa

La scène se déroule ce dimanche à Naplouse, en Cisjordanie : des hommes armés partisans du Fatah investissent un bâtiment et enlèvent, en plein jour, un membre du conseil municipal de la ville. Au total, onze membres du Hamas ont été enlevés, ainsi que huit membres du Fatah. C’est une autre illustration du chaos dans lequel s’enfoncent les territoires palestiniens.

Depuis jeudi, la dernière flambée de violences entre factions rivales n’en finit plus de faire des victimes. Bilan : vingt-quatre morts et plus de cinquante blessés ce dimanche. Et les appels au calme, tel celui lancé par le Premier ministre Ismaïl Haniyeh, du Hamas, n’y font rien :
“Nous demandons au président Abu Mazen (MAhmoud Abbas) de prendre des mesures immédiates pour retirer toutes les forces armées des rues, et tous les barrages de sécurité qui se sont multipliés à travers la ville de Gaza”.

Des mots qui restent lettre morte car, comme le reconnaît le porte-parole du gouvernement dirigé par le Hamas, “parfois nous sommes parvenus à ramener le calme, mais nous sommes surpris et choqués de voir certains groupes qui ne font rien pour maintenir le calme”.

Ce dimanche, alors que les combats de rue à l’arme automatique et parfois même à l’arme lourde se poursuivaient, notamment autour des quartiers généraux de divers services de sécurité, une explosion a endommagé le domicile d’un des gardes du corps de Mohamed Dahlan, homme fort du Fatah à Gaza.