DERNIERE MINUTE

Affaire Litvinenko : Lougovoï et Kovtoun sur la défensive

Vous lisez:

Affaire Litvinenko : Lougovoï et Kovtoun sur la défensive

Taille du texte Aa Aa

Nouvelles dénégations de ceux que la presse britannique présente comme les principaux suspects dans l’affaire de l’empoisonnement d’Alexandre Litvinenko. “Nous sommes des témoins et non pas des suspects” ont déclaré Dmitri Kovtoun et Andreï Lougovoï dans une interview à chaîne russe, Russia Today. Les deux hommes d’affaires russes affirment même être prêts à coopérer avec les enquêteurs britanniques, mais “dans le cadre de la loi russe”, ont-ils précisé.

L’ex-agent secret Litvinenko est décédé fin novembre à Londres d’un empoisonnement au polonium 210. Trois semaines auparavant, Kovtoun et Lougovoï avaient rencontré l’ex-agent secret russe autour d’une tasse de thé. A leur retour à Moscou, les deux hommes avaient eux-mêmes été hospitalisés, au moins l’un d’eux présentant les symptômes d’un empoisonnement par radiation. Aujourd’hui leur état de santé fait l’objet d’informations contradictoires. Si officiellement l’enquête se poursuit, pour la presse britannique les coupables sont donc déjà connus.

Ajoutant un peu plus de trouble à cette affaire, la télévision polonaise à diffuser des images montrant un centre d’entrainement d’une force de sécurité privée en Russie. Le visage d’Alexandre Litvinenko sert de cible aux tireurs.