DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le chef du gouvernement basque entendu par la justice

Vous lisez:

Le chef du gouvernement basque entendu par la justice

Taille du texte Aa Aa

Contre vents et marées, le chef du gouvernement basque maintient le cap. Il estime que sa comparution devant la justice basque est “absurde”. En entrant dans le Tribunal supérieur de justice à Bilbao, Juan Jose Ibarretxe a été longuement acclamé ce mercredi. Il a dû s’expliquer sur la réunion officielle qu’il avait eue en avril 2006 avec le chef du parti Batasuna Arnaldo Otegi. Batasuna est interdit par la justice espagnole et Ibarretxe est accusé d’avoir participé à un délit de “désobéissance”.

“On ne peut pas criminaliser le dialogue, a déclaré Juan Jose Ibarretxe après son audition. Je ne dis pas que si quelqu’un commet un délit, y compris le chef du gouvernement, il ne peut pas être jugé. Ce que je dis, c’est que c’est un non-sens d‘être mis en cause pour avoir rempli comme chef de l’exécutif le contrat social que la société basque a signé avec moi”. Depuis Madrid, le ministre espagnol de la Justice Juan Fernando Lopez Aguilar a apporté la contradiction : “Ce qu’il faut, c’est donner un message de confiance aux citoyens parce qu’ils ont le droit d’avoir des responsables politiques à la hauteur de leurs responsabilités. Au lieu de détériorer les institutions, il faut les légitimer tous les jours”. Lundi soir, environ 40.000 personnes avaient manifesté dans les rues de Bilbao pour protester contre la comparution du chef du gouvernement basque. Elles avaient dénoncé la “politisation de la justice”.