DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Grecs veulent récupérer les frises du Parthénon

Vous lisez:

Les Grecs veulent récupérer les frises du Parthénon

Taille du texte Aa Aa

Deux milles lycéens originaires des quatre coins de la Grèce ont convergé hier vers l’Acropole d’Athènes. Ils exigent le retour des frises de marbre du Parthénon, actuellement aux mains des autorités britanniques et ce depuis deux cents ans. Pour attirer l’attention du grand public, les jeunes gens ont formé une chaîne humaine autour du site. Maria est une lycéenne de 17 ans. Elle croit “vraiment pouvoir faire la différence” en agissant ainsi. Elle admet que “certains sont pessimistes” mais affirme “croire en cette cause”.

Une cause chère à Melina Mercouri. La défunte actrice et ministre grecque de la Culture avait lancé une virulente campagne pour le retour des frises à Athènes dans les années 1980. Mais le British muséum, qui expose ces fameux marbres de l’Antiquité, a rejeté toutes les requêtes. Les lycéens grecs ont en effet envoyé 900 lettres de protestation au musée londonien. Leur pétition a reçu 65 000 signatures.