DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La taxe climatique sur les billets d'avions augmente en Grande Bretagne

Vous lisez:

La taxe climatique sur les billets d'avions augmente en Grande Bretagne

Taille du texte Aa Aa

Les passagers qui s’embarquent depuis jeudi d’un aéroport britannique doivent payer une taxe climatique plus importante sur leur billet d’avion sous peine d‘être privées de vol, et ce, même si la réservation de leur billet date de quelques jours. Cette taxe dite climatique pour tenir compte des émissions de Co2 des avions commerciaux est doublée depuis jeudi sur chaque billet en Grande Bretagne. Le ministre britannique des finances, Gordon Brown a beau l’avoir annoncée au mois de décembre dernier, cette hausse fait grincer des dents. Pour un vol en Europe ou en Grande Bretagne, chaque billet d’avion sera rehaussé de 15 euros en classe économique et de 30 euros en classe affaires. Pour un vol long courrier, la taxe par billet passe à 60 euros en classe éco à 120 euros en classe affaires.

Les passagers ne sont pas contents bien sur mais les compagnies à bas coûts aussi : EasyJet et Ryanair voient les prix de leurs billets pratiquement doubler parfois. Gordon Brown a d’ailleurs été qualifié de “rapace” dans la campagne médiatique financée par l’irlandaise Ryanair qui demande au ministre britannique des finances de supprimer cette taxe. Quand à l’association des transporteurs aériens britanniques, elle prévient que la hausse de la taxe climatique peut laisser des traces au sein de l’industrie aéronautique du pays.