DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

E.ON bien placé pour acquérir Endesa

Vous lisez:

E.ON bien placé pour acquérir Endesa

Taille du texte Aa Aa

Après quatre trimestres de lutte acharnée, le groupe allemand E.ON de services aux collectivités est maintenant bien placé pour acquérir Endesa, le premier groupe d‘électricité espagnol et devenir un géant encore plus impressionnant en Europe. Gas Natural qui a abandonné son offre sur Endesa, réclame des compensations. La réponse d’Endesa ne s’est pas fait attendre: “Les gens sont comme ils se comportent, a affirmé le président d’Endesa Manuel Pizarro. Quand j‘étais petit j’ai appris – heureusement j’ai eu une bonne éducation – qu’il faut savoir gagner et savoir perdre. Et je crois qu’il y a des gens qui ne savent pas ni gagner, ni perdre”.

Gas Natural estime qu’il n’a pas été traité comme son concurrent pour le rachat d’Endesa. En clair, Gas Natural reproche à Endesa d’avoir favorisé l’offre de E.ON. Et le gouvernement espagnol dans tout ça ? “Nous avons évidement aussi nos responsabilités en tant que régulateur du marché, et nous allons continuer à agir dans ce sens mais nous n’interviendrons en aucune manière dans le déroulement de l’OPA”.

Le groupe allemand a officialisé son offre aujourd’hui : on ne connait pas avec certitude le prix offert pour Endesa mais E.ON s‘était engagé verbalement à payer 34 euros 50 par action Endesa.