DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La trêve interpalestinienne violée à Gaza

Vous lisez:

La trêve interpalestinienne violée à Gaza

Taille du texte Aa Aa

Les Palestiniens du Hamas et du Fatah déterrent une nouvelle fois la hache de guerre après l’avoir tout récemment enterrée. Des tirs ont retenti près de l’université islamique de Gaza. Des hommes de la garde présidentielle de Mahmoud Abbas s’y sont déployés hier soir et auraient arrêté des Iraniens. L’université est un bastion du Hamas.

Cette action de la garde présidentielle survient après une embuscade meurtrière dont les forces du président palestinien ont été la cible quelques heures plus tôt. Elle a été menée par des miliciens du Hamas contre un convoi de camions. D’après le porte-parole des Brigades Ezzedine Kassam, bras armé du Hamas, le convoi transportait des équipements militaires destinés à la garde présidentielle et dans le but de “provoquer une sédition”.

Or, le Fatah a démenti qu’il y avait des armes dans ce convoi comme l’affirmait clairement, dans un premier temps, le Hamas. La milice du Hamas a même tiré la nuit dernière des obus sur le bâtiment de la présidence palestinienne.

La reprise des combats viole la trêve conclue tout récemment entre le Premier ministre palestinien issu du Hamas, Ismaïl Hanyeh et le Fatah. Une trêve bien écorchée alors que le groupe international, le fameux Quartette, se penche à partir d’aujourd’hui sur le conflit israélo-palestinien.